Vers une mode éthique et responsable #1 et ça commence par des chaussures éco-friendly.

Hello jolie licorne,

J’espère que tu as bien profité de ton week-end de Pâques ?  Pour ma part j’ai profité de mon dernier jour de vacances pour écrire cet article, et ainsi te parler d’un sujet qui me tient particulièrement à coeur. Une vraie prise de conscience, avec un cheminement pas-à-pas vers un dressing responsable car je ressens vraiment le besoin de consommer autrement.

IMG_20170417_161745_609

Préambule 

Tout d’abord, je suis fière car j’ai considérablement réduis ma consommation de vêtements et accessoires. Au début c’était difficile, car durant quelques années j’étais aliénée par la « fast-fashion » du coup je consommais à outrance. Sans compter que j’ai raisonné à l’envers en pensant acheter « pas cher » ces tonnes de fringues et chaussures, sauf que la qualité ne suivait pas. Conclusion de l’histoire, j’ai clairement jeté mon argent par les fenêtres pendant tout ce temps ! Le pire c’est que je croyais que les dindons de la farce c’était les autres, ceux qui claquaient 100e dans une belle pièce de qualité qui allait durer un bon moment. Pour ma part hors de question de payer un jean 99e, un débardeur 45e ou encore un pull 110e quand je pouvais me refaire un dressing à ce prix, c’était clairement du foutage de gueule ! Mon credo à l’époque c’était « bonnes affaires et bons plans » toujours plus et que cela reste abordable.

Un jour une triste affaire m’a particulièrement touchée, celle du RANA PLAZA tu sais l’effondrement des ateliers de confection textile au Bangladesh qui a fait 1133 morts et 2500 blessés. Voir à la télé toute cette détresse, ces pleurs et ces personnes mortes pour fabriquer nos vêtements m’a choqué. Sur le moment j’étais énervée contre les grands groupes qui font fabriquer indignement leurs vêtements là-bas, mais également contre moi et ceux qui participent à cela en achetant. On va dire que le déclic s’est fait à partir de ce moment, et mon cheminement vers une mode plus propre s’est doucement mis en place.

J’en parlais sur IG (ici) et je compte agir un pas à la fois certes, mais un vent de renouveau ce met en place ! Pourquoi me diras-tu ? Pour les Hommes, la planète et les animaux, encore et toujours. Egalement pour ma personne car j’en ai MARRE de porter à même la peau des fringues chargées de substances toxiques, et RAS-LE-BOL de l’industrie du « prêt à jeter » de la mauvaise qualité et des étiquettes estampillées du « made in » China/Bangladesh/Vietnam… !!! D’une je ne suis pas Crésus et surtout je ne cautionne pas les mauvaises conditions de travail de ces pauvres gens et enfants qui fabriquent ces vêtements de la mort.

De plus, il faut savoir que l’industrie de la mode pollue énormément, que les substances toxiques utilisées sont nocives et pour l’Homme et pour la planète. Je ne souhaite plus participer à ça et encore moins faire les frais de ces substances contenues dans nos sapes. Je te laisse lire l’enquête de Green Peace  à ce sujet.

Donc j’ai décidé de consommer éthique, MOINS MAIS MIEUX ! 

« Buy less, Choose well, Make it last » (« Achetez moins, Choisir mieux, Faire durer ») comme dirait l’excellente Vivienne Westwood ❤ 

  • Réfléchir avant d’acheter
  • Respecter ces hommes et femmes en achetant un produit qui a été réalisé dans des conditions décentes et avec une juste rémunération.
  • Plus d’enfants qui fabriquent tout ça 😦
  • Respect de la terre et de ses ressources.  

En gros une mode éthique c’est le respect de l’environnement, du consommateur, une mode issue du commerce équitable, made in France ou Europe et au juste prix des choses


Pour ce nouveau choix de consommation et de vie,  j’ai d’abord commencé par les chaussures, mon accessoire de prédilection. Ça faisait un moment que je n’avais pas acheté de sneakers et c’était une nécessité vu que mes Stan sont archi usées. J’ai longuement prospecté avant de choisir la marque espagnole Victoria, même si j’étais très attirée par les Veja, mon budget ne me permet pas pour l’instant de faire cet achat. Cependant je reste satisfaite du rapport qualité/prix de celles-ci, même si mon rêve ultime en matière de sneakers reste les Veja.

IMG_20170417_161332_889

La marque victoria très prisée des espagnol(e)s est d’une part abordable, mais surtout éthique. De plus, les chaussures sont made in Spain, il ne manquait plus que ça pour qu’après réflexion, je me tourne verts la marque au V. Même si je n’était pas fan du modèle phare de l’époque (la fameuse tennis en coton déclinée dans 50 couleurs différentes), autant te dire que ces paires à la même forme que la marque au trois bandes, m’enchantent. J’adore ce style résolument minimaliste qui va avec toutes mes fringues. Alors oui elles sont en cuir, et oui durant 1 an j’ai boycotté cette matière animale par respect de nos amis les bêtes et par VGtarisme. Mais en plus d’aimer malgré moi cette noble matière, toutes mes précédentes paires sans cuir ne faisaient pas long feu… Je sais également que le cuir pollue, que le tannage au chrome est dangereux et que la marque ne divulgue rien concernant le traitement de cette matière. Je compte mener ma petite enquête et savoir si le cuir est tanné végétalement ou pas. Je ne suis pas parfaite mais je fais tout pour m’améliorer et un jour trouver d’autres alternatives au cuir dans mes chaussures. A ce propos, j’ai lu qu’il existe du « cuir » d’algues, de champignons ou encore d’ananas, donc j’espère qu’un jour le cuir animal sera remplacé par du cuir végétal.

Pour en revenir à Victoria La marque prône le respect de la nature. 

 » 1. Fabrication sans produits toxiques
Nos tennis en toile ne contiennent aucune substance nocive ou dangereuse pour la santé, nous avons obtenu le certificat Öko-Tex Standard 100, qui garantit un produit inoffensif et parfaitement préparé pour le contact direct avec la peau, pour les bébés également.

2. Respect des droits humains
Nos usines sont certifiées par un organisme externe qui garantit un code de conduite et de responsabilité sociale, assurant que les tennis sont fabriquées dans un environnement où les droits des travailleurs sont respectés.

3. Tous recyclables
Tous les matériaux utilisés pour la fabrication de nos tennis à semelle en caoutchouc peuvent être recyclés et réutilisés à différentes fins.

4. Semelle en caoutchouc naturel
Les semelles des tennis Victoria sont en caoutchouc naturel authentique fabriqué à partir du latex extrait des arbres. Le caoutchouc naturel est beaucoup plus résistant à la chaleur et à l’usure que le caoutchouc synthétique, il est également plus respectueux de la nature.

5. 100 % coton
Nos tissus sont 100 % coton naturel, cultivé et traité en Espagne. Les tissus naturels sont plus frais et respirables que les synthétiques, ils protègent également la peau de l’apparition de mycoses.  »

IMG_20170417_161820_431

En somme ces sneakers sont agréables à porter, jolies, éthiques, abordables, et il existe pas mal de modèles tendances. Si tu veux toi aussi consommer éthique et que cette marque te parle, tu peux retrouver le modèle ci-dessus juste ici ou directement en boutique, si tu es de Nantes la marque est vendue dans le sublime passage Pommeraye chez « Rêves de pompes ».

Je pense que ces deux paires tiendront assez longtemps si j’en prends un minimum soin, la semelle reste épaisse donc il faudra y aller pour les user. Avoir deux ou trois paires permet également d’en changer tous les jours et de ce fait, elles s’abîmeront moins vite. Je suis une accro de la basket que je porte tous les jours et me connaissant une paire de Veja viendra s’ajouter à cette mini collection qui j’espère, durera au moins quelques années. Affaire à suivre donc…


Après avoir renouveler mes baskets et arrivée du printemps oblige, il me fallait une paire de sandales digne de ce nom. L’année dernière encore, j’ai fais la triste expérience de craquer sur des sandales à 30e qui ont à peine fait un mois. Alors cette année pas question de made in China et matériaux « cheap » je voulais investir dans une paire durable et éco-friendly. C’est maintenant chose faite, et j’en suis ravie.

En rendant visite à Eglantine de chez les trésors partagés, mon repère éthique à Nantes, je suis tombée sur la nouvelle collection de sabots Swedish Hasbeen. Des chaussures originales et robustes grâce aux matériaux qui les composent: bois et cuir. Bien sûr j’ai essayé deux paires, et je voulais forcement repartir avec ce modèle à 179e, mais mon budget n’était malheureusement pas extensible. C’est un investissement  qui sera surement rentabilisé, mais même en étant éthiques, elles restent chères pour ma bourse. Je ne me suis pas démontée, car quand je veux quelque chose, je fais tout pour l’avoir.

Peu importe la marque tant qu’elles sont éthiques et éco-friendly c’est tout ce qui prime. Le soir même, je retourne le net en quête de sandales similaires un peu moins chères, et enfin je trouve une marque dans la même veine que les SH.

IMG_20170417_161257_846

Je suis en amour pour mes sandales « Betty » de Moheda Toffeln qui restent très confortables malgré une semelle en bois, et ce jaune pétant égaye toutes mes tenues.

IMG_20170417_161705_297

Mi-sandales mi-sabots fabriqués artisanalement en Suède par une entreprise familiale, avec des matières naturelles et écologiques, du cuir tanné végétalement et du bois « extrait d’environnements réglementés » / « Conçus à partir d’un bois de très haute qualité (exploité dans le cadre d’un programme européen de reboisement), ceux-ci présentent une résistance supérieure et une durée de vie prolongée. »

IMG_20170417_161440_951

La paire de « Betty » coûte 75e ce qui reste raisonnable quand on sait que les SH sont à 179 euros voire plus. Niveau rapport qualité/prix elles se valent, et pour ce modèle je trouve que les Moheda sont légèrement plus esthétiques. J’ai payé ces sandales « jaune moutarde » 54e sur zalando, un très bon plan pour cette qualité et je n’hésiterai pas à m’en reprendre une paire l’année prochaine. Je suis fan de leur coté rétro, bohème ou encore éthnique, qui apporte une plus-value à une tenue minimaliste.

Finalement consommer éthique c’est comme le bio, ce n’est pas plus cher. Je suis ravie de t’avoir parlé de mode éthique et éco-friendly et j’espère que toi aussi tu tendras un jour peut-être vers ce mode de vie. En espérant que mes « bons plans » t’y encouragent.

« Better Shoes For A Better World! »

Publicités

4 Replies to “Vers une mode éthique et responsable #1 et ça commence par des chaussures éco-friendly.”

  1. Coucou ma belle !
    Et oui ! La SUR consommation ! Toujours plus ! Et les réseaux sociaux n’aident pas non plus ! 😉
    J’ai également eu une prise de conscience il y a 2 ans… j’en avais marre de voir que toutes les nanas portaient les mêmes fringues sur insta ! Un truc de ouf ! C’est devenu « instamoutons » ! Donc j’achète beaucoup mais beaucoup moins ! Et je vais souvent chez emmaus ou des friperies pour des grosses pièces ou des jeans car la seconde main c’est pas cher et écologique.
    Il y a 2 ans j’ai trouvé mes merveilles de sabots chez Bocage ! Je les ai payé le même prix que toi car je ne pouvais pas me permettre plus de 100€ ! Je les porte souvent et elles ont pas bougé ! 😉
    La décision de consommer mieux et plus « propre » n’est pas si difficile que ça je trouve, je me suis rendue compte que j’achetais des choses complètement inutile au point que j’oubliais que je les avais…
    Aujourd’hui je me porte mieux avec peu ! 😉
    Bise

    Aimé par 1 personne

  2. Cool cet article. J’ai hâte que tu nous montres d’autres bons plans mode éthique.
    Perso, j’ai testé la marque Veja et la philosophie de la marque est géniale mais la qualité de la chaussure m’a vraiment déçue 😦 surtout pour 100€ la paire de chaussures). Pour l’hiver, j’ai shoppé deux paires de bottes de la marque Emma Go qui est aussi fabriquée en Espagne et de très bonne qualité. Elles sont très chères de base mais en fin de soldes j’ai acheté les miennes 70 euros et et 50 euros (sur monshowroom et placedestendances) pour des chaussures tout en cuir. Il y a un article sur mon blog 😉

    Aimé par 1 personne

    1. Hello the mellow factory, tout d’abord merci de ce commentaire qui m’a tant fait plaisir. Avec grand plaisir je le ferai, en attendant tu peux retrouver mon dernier article sur la Fashion Revolution (j’y parle de mode éthique), et dimanche je parlerai d’un bon plan mode éco-responsable 😉
      Oh zut, honnêtement je suis déçue de lire ça, surtout pour une marque qui revendique la qualité de ses produits… Je rêve d’une paire en plus, donc si j’investis c’est pour que ça dure ! Dommage pour ta paire surtout à 100e… Génial, je suis contente pour toi, veinarde ! Je ne connaissais pas cette marque j’irais voir et je passerais bien sur, sur ton blog 😉 bonne journée

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s