au naturel·intime·la cup pour changer ta vie·zéro déchet

🌸 Vous prendrez bien une cup ? 

1472303166588.jpg

Non non non ! Ne te sauves pas, on va parler de truc de filles sans tabous  ! Bon, il faut dire que la cup n’est plus à présenter. Elle a fait son petit bonhomme de chemin dans notre tête et notre intimité. Une fois les barrières psychologiques envolées, tu vas être comme le phénix qui renaît de ses cendres. Et pour cause, la cup c’est la liberté !!! Tu veux que je te parle de mon expérience de madame « prout prout » qui avait peur de son propre corps ? Si oui, lis ce qui suit…

wp-image-1283315845jpg.jpg

Bon cette petite cup il y a quelques années quand j’étais encore radicalement contre, je la voyais comme un objet super crado ! Quoi ?! Mettre ça en moi pas possible et puis devoir l’enlever i-ni-ma-gi-nable c’est dégueu ! J’étais mal dans mes serviettes mais tant pis plutôt subir et ne pas me sentir à l’aise que de m’infliger ce truc ! Puis le temps a fait son oeuvre, à force de témoignages sur des filles ravies de la cup, de vidéos, d’infos qui penchent en sa faveur, j’ai sauté le pas en janvier dernier (pas si fermée que ça la nana). À 25 ans j’ai surmonté ma peur de la coupe menstruelle et surtout de mon corps en période de règles. Alors mieux vaut tard que jamais, j’ai opté pour la Lunacopine achetée dans le magasin bio Nantais, Marie Nature.

1472302295456.jpg

 J’ai laissé de coté les aprioris et j’ai bien fais. Une fois plus ou moins en place, je me sentais revivre et toc dame nature ! Pour une première expérience c’était pas si insurmontable que ça, il faut juste un peu d’entrainement. Le plus dur, c’est que le déclic se fasse dans notre petite tête. Et qui connait vraiment les composants des protections féminines classiques qui sont chaque mois en contact avec ton intimité ? Choc toxique, produits dérivés de pétrole, plastique, aluminium, chlore et autres substances chimiques. Honnêtement ça fait bien plus peur qu’une cup !  Alors réfléchis vraiment au pour et au contre avant de pester contre elle. D’ailleurs je vais te lister les « + » et les « – » de ma chère amie.


Les +++

  • Écologique
  • O déchet, la planète te remercie.
  • Gain de temps (il suffit de la mettre le matin avant de sortir, le soir hop elle s’enlève avant ou pendant la douche et se remet pour une nuit de protection et ainsi de suite…)
  • Sans danger pour ta santé grâce à son silicone médical haute qualité (sans phtalates, bisphénol A, et métaux lourds).
  • Douce et confortable pour ton intimité.
  • Une fois mise tu l’oublies complètement.
  • Dans ton sac ou en voyage elle ne prend que très peu de place.
  • Deux tailles (moi je l’ai en S comme je n’ai pas eu d’enfants) petit flux/grand flux
  • Économies financières (plus d’argent chaque mois dans tes nana ou tampax tu peux économiser pour ton voyage, le cadeau de ton mec, de ta BFF ou te faire plaisir).
  • Pas d’odeurs ni de fuites (une fois l’entrainement passé)
  • Sa durée d’utilisation jusqu’à 10ans

Les —-

  • Le prix à l’achat rebute entre 15 et 30e (j’ai payé la mienne 29e) mais ce n’est pas vraiment un – car c’est un investissement sur le long terme sachant qu’une cup dure entre 2 et 5 ans voire 10 ans. Je te laisse faire le calcul entre une cup et des vania/tampax chaque mois…
  • Je la trouve un peu rigide contrairement à la Lamazuna plus flexible (et qui sera mon prochain achat).

wp-image-1908013966jpg.jpg

Tu plies en C (plus facile) tu te détends et tu insères doucement et si tu as du mal, je te conseil de la graisser sur les bords avec de l’huile de coco bio (antibactérienne & antifongique elle protège ce que tu as de plus précieux). Tu appréhendes cette rencontre entre vous et là ça va être la révolution dans ta culotte ! En somme, la cup c’est que du ++++  donc vas-y fonce et n’aie pas peur, tu feras connaissance avec ton corps par la même occasion 🙂


Conseils:

  • Mieux vaut avoir les ongles coupés quand tu utilises ta cup (histoire d’éviter de te griffer quand en débutante tu vas tirer comme une folle sur la tige en silicone pour la retirer et par la même occasion te choper une mycose (ahem)
  • L’huile végétale de coco sera ton amie
  • Détends-toi au maximum (respiration ventrale) pour relâcher ce puissant muscle et insérer la cup facilement
  • Tu peux couper la tige de celle-ci afin d’éviter qu’elle dépasse et te fasse mal
  • Le soir sous la douche tu peux la laver avec du savon d’Alep liquide bio avant de la réutiliser

Tout est écrit dans le guide d’utilisation, tu verras c’est simple comme bonjour et à toi la liberté, le sport, la piscine ou la mer, ta robe/jupe/combi blanche et j’en passe…

J’espère que cette idée va cheminer dans ton esprit et si tu deviens l’heureuse propriétaire de la cup un jour, je veux tes impressions en commentaire 😉

Suivez-moi sur Hellocoton

Retrouvez Green Healthy and Girly sur Hellocoton

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s